Lundi : 14h00 - 19h00

Mardi - Samedi : 09h30 - 13h00, 14h00 - 19h00

Dernier commentaire

Le petit-fils
par (Libraire)
13 mars 2020

Le petit-fils

Tout a commencé lorsqu’un confrère (Jean, libraire chez Thuard) s’est emballé sur les réseaux (comme quoi, internet a aussi du bon!) pour ce titre, Le petit-fils. Alors bon, parfois je me méfie. Mais avec Jean, je sais que nous avons quelques lectures communes et que je peux, par conséquent, lui faire confiance. Bref, j’ai donc ouvert ce titre de Nickolas Butler en disant que ce serait un chouette roman mais sans savoir que j’en terminerais la lecture la gorge serrée, chose qui m’arrive assez peu, habituellement. Car, j’ai quand même ma petite armure et j’ai, par ailleurs, l’habitude des titres remuants, poignants ou sombres. Mais je vois avouer que là, ma position de libraire badass a vacillé et que je me suis retrouvée totalement désarmée face ce grand-père (car il vrai que ce roman aurait pu tout aussi s’appeler Le grand-père me disait un lecteur, l’autre jour) et son petit-fils.

Nous sommes dans le Wisconsin. Shiloh, mère célibataire est retournée vivre chez ses parents avec son fils, Isaac. L’occasion pour Lyle et Peg de nouer des liens particulièrement profond avec leur petit-fils. Mais, alors que les anciennes tensions semblaient s’apaiser, la ferveur religieuse de Shiloh commence, petit à petit, à obscurcir ce nouveau départ.

Un grand coup de cœur.

Emma-qui-n’a-même-pas-peur-de-faire-un-coeur-avec-les-mains