Lundi : 14h-19h00

Mardi - Samedi : 10h - 12h30, 14h00 - 19h00

 

Par Mots Et Merveilles -.

26,50
11 mai 2022

Un sublime album, débordant de douceur et d'émotions

A cinq ans, Yeowoo, une jeune renarde, part vivre à la campagne chez son grand-père et sa tante après le divorce de ses parents. Sa mère partie et son père trop occupé par le travail, Yeowoo se sent rejetée par les siens, et développe un grand mal-être. Colère, tristesse et culpabilité font rage en elle, la poussant à la marginalisation. Mais sa nouvelle voisine, Paulette, une poule également rejetée par les siennes car elle ne peut pas pondre d’œufs, va rapidement la prendre sous son aile, devenant presque une seconde mère. Avec son aide, la jeune renarde grandit, mûrit, apprend à aimer la vie et ses petits bonheurs, et à s’affranchir de sa vie familiale tumultueuse.

Une vraie petite merveille qui nous plonge dans un conte animalier qui suit la vie d’une petite renarde, de ses 5 à 16 ans. A travers les années qui passent, nous sommes spectateurs de son cheminement personnel, un long chemin durant lequel elle va traverser de douloureuses épreuves. Perdue et loin de tous ses repères, Yeowoo va accumuler beaucoup de colère et de tristesse, sans cesse nourries par des questions qui restent toujours sans réponses : pourquoi ses parents l’ont-ils abandonnée ? Est-ce sa faute, s’ils se sont séparés ? Quand son père reviendra-t-il enfin la chercher ? Peu à peu, et grâce à sa grande amie, elle va parvenir à trouver par elle-même l’équilibre et la sérénité qui lui manquait, à vivre pour elle-même et à s’émanciper de toutes ses attaches, et surtout de son passé.

Un récit rempli d’émotions qui touche le lecteur en plein cœur et qui aborde d’importants thèmes, comme l’acceptation au-delà des différences, le fait de grandir, la difficulté à trouver sa place dans la société mais la nécessité de le faire malgré la dureté de la vie. Un sublime album porteur d’espoir, rempli de douceur par les magnifiques illustrations en aquarelle de Yunbo qui sont un vrai régal pour les yeux !

A lire à partir de 10 ans !

14,90
7 mai 2022

Un roman d'aventure aux inspirations Steampunk !

Dans ce roman jeunesse aux inspirations Steampunk qui prend place au 19ème siècle, Paris est la capitale de l’Europe et les trains ne sont pas ceux que nous avons l’habitude de prendre… Train de mode, train-bibliothèque, train-école, train zoologique… Ces machines fabuleuses ne sont pas seulement des moyens de transports, mais des véritables divertissements et des destinations à part entière, exclusivement réservés aux richissimes Voyageurs. Méli, une orpheline de Budapest, fête ses 13 ans lorsque sa vie bascule. Comme tous les orphelins de son âge, elle est incitée à participer à une chasse au trésor organisée par le Magnat, grand inventeur, à travers toute l’Europe : la course à l’Adamant. Un passegare lui est confié, qui va lui permettre de voyager à bord les plus prestigieux trains et atteindre toutes les destinations qu’elle souhaite. Le but : retrouver toutes les pièces du puzzle qui mène jusqu’à l’Adamant, un trésor qui permettra au gagnant de changer radicalement de vie. Mais certains orphelins sont prêts à tout pour gagner…

Un très bon roman d’aventure qui nous plonge dans un univers ferroviaire riche et original, où les trains et leurs trajets constituent un mode de vie à part entière ! Un véritable jeu de piste plein d’adrénaline qui nous tient en haleine jusqu’à la fin par ses multiples révélations et retournements de situations, rythmé par la course mais également par le terrible Lafcadio qui ne cesse de faire des victimes… La quête d’un trésor néanmoins désespérée, car chaque orphelin possède l’espoir de sortir de la pauvreté, de la faim et du travail obligatoire. Méli, une jeune orpheline handicapée par une jambe abîmée par la poliomyélite, est un personnage attachant du fait de sa résilience et de son attachement envers ses camarades. Une grande aventure pleine d'adrénaline qui porte également des réflexions sur la lutte des classes et les injustices sociales, et qui met en avant des valeurs comme l’entraide, la persévérance et l’amitié. A lire à partir de 10 ans !

Aiden Thomas

ActuSF

19,90
30 avril 2022

Un magnifique roman de Fantasy urbaine inclusive

Yadriel, issu d’une famille latino américaine, fait partie de la communauté des brujx, des gens capables de voir et de communiquer avec les esprits des défunts qui ne sont pas encore passés dans l’au-delà. Les pouvoirs des femmes, les brujas, leur permettent de guérir les autres, tandis que ceux des hommes, les brujos, leur donnent la capacité de faire passer les esprits dans l’au-delà en les libérant de leur ancrage. Yadriel souhaite plus que tout prouver à sa famille et à sa communauté qu’il est un brujo, et non une bruja. Pour cela, il passe lui-même la cérémonie qui lui conférera ses pouvoirs, et invoque son premier esprit. Mais, alors qu’il pense invoquer l’esprit de son cousin Miguel, mystérieusement décédé et dont le corps n’a pas encore été retrouvé, c’est l’esprit de Julian qui apparaît. Les deux garçons se retrouvent donc coincés ensemble avec une foule de questions : comment Julian est décédé ? Pourquoi est-il apparu à la place de Miguel ? Ils vont alors tenter de retrouver le corps de Julian, persuadé que sa disparition a un lien avec la mort de Miguel. Les voilà embarqués dans une suite d’événements aux conséquences plus lourdes qu’ils ne le pensaient, alors que le dia de los muertos approche dangereusement…

Un roman de Fantasy urbaine passionnant, qui nous plonge dans une culture mexicaine trop peu abordée dans la littérature de jeunesse ! Nous voilà embarqués dans une suite de rebondissements et une véritable course contre la montre pour lever le voile sur le mystère de la mort de deux jeunes gens. Véritable immersion dans un réalisme magique, ce puissant roman met en avant une forte inclusivité avec des personnages LGBTQ+, notamment Yadriel, un adolescent trans et gay, qui lutte pour être accepté tel qu’il est par sa famille et sa communauté. Un récit qui aborde d’autres thèmes importants comme le racisme et la colonisation, mais également le deuil de ceux qui nous sont chers. Romance, esprits, culture mexicaine, pouvoirs surnaturels, personnages attachants et drôles... le tout en véhiculant de très beaux messages, dans une atmosphère très particulière qui perdurera tout au long du roman !

A lire à partir de 13 ans !

22 avril 2022

Une véritable ode à l'imaginaire

Les Chemins de Sancturia est un roman pour adolescents qui nous propose deux espace-temps : celui de Nora, une collégienne d’aujourd’hui, passionnée par l’écriture et persuadée que d’autres mondes existent, et celui de Sylvann, une jeune princesse Elfe vivant dans le monde de Sancturia, qui veut venger son peuple massacré par les monstrueux Orcs. Tout les oppose, mais leurs quêtes sont plus liées qu’elles ne le pensent… Nora doit lutter pour sa vie après une agression, tandis que Sylvann s’engage dans une grande aventure afin de retrouver le Cœur de Sève, une pierre aux pouvoirs puissants qui lui permettrait de sauver son peuple, et de libérer son père par la même occasion. Cette aventure, semée d’embuches et rythmée par diverses rencontres – nains, chasseur de monstres, magicienne… - rappellera aux amateurs de Fantasy de grandes œuvres comme Le Seigneur des Anneaux. Mais si, aux premiers abords, ce roman a tout l’air d’un roman de Fantasy classique, tout bascule lors de la révélation finale – surprenante et inattendue - qui dévoile le lien entre les deux héroïnes, et qui transforme ce roman d’aventures en un récit beaucoup plus complexe. Il s’agit d’une véritable ode à l’imaginaire, qui montre son importance et sa puissance puisqu’elle permet non seulement d’échapper au réel, mais aussi d’en guérir...

Un très bon roman pour les amateurs de Fantasy ou pour découvrir le genre, mais surtout pour tous les amoureux de l’imaginaire, à lire à partir de 12 ans !

19 avril 2022

Un moment de solitude nécessaire fasse à la virtualité humaine !

Fort coup de cœur pour cette dernière réalisation de Zep, un choix de couleurs envoûtant, un scénario haletant abordant un sujet captivant et angoissant qui pourrait bien être notre avenir proche. Si au début, j'ai eu peur d'être un peu perdue à cause de la teneur technologique du propos (la littéraire que je suis "bug" facilement), lorsque Constant se retrouve dans le monde déconnecté, j'ai été complètement captivée par l'histoire et la mise en abîme de l'arrêt de l'évolution de l'espèce humaine depuis 5000 ans. Un moment de solitude nécessaire fasse à la virtualité humaine...