Lundi : 14h-19h00

Mardi - Samedi : 10h - 12h30, 14h00 - 19h00

L'île des âmes

L'île des âmes

Piergiorgio Pulixi

Éditions Gallmeister

  • par (Libraire)
    10 mai 2021

    Conseillé par Coralie

    Mara Rais et Eva Croce, un duo d'enquêtrices singulières et mal accordées vont devoir bosser ensemble sur les "crimes non élucidées" de Cagliari et de toute la Sardaigne. Une mise au placard en somme. Intriguée par une ancienne affaire de meurtres rituels, elles vont rouvrir une enquête vieille de plusieurs décennies et réveiller les démons d'un ancien flic hanté par ces assassinats. Les deux enquêtrices ne sont pas au bout de leur peine et leur collaboration ne fait alors que commencer...
    "L'île des âmes", est un roman sombre et terrible, habité par les croyances sardes. Ancestrales et secrètes, elles hantent la vie des habitants et les forgent de générations en générations.
    Le texte est sublime, la traduction est réussie et le traducteur a même eu l'idée géniale de nous laisser quelques expressions et mots en sarde !


  • par (Libraire)
    4 mai 2021

    Ce polar est un remarquable voyage dans les terres, les rites et le sang d'une Sardaigne ancienne et sauvage. Evasion et frisson garantis dans des chapitres courts et rythmés.


  • par (Libraire)
    30 avril 2021

    Addicitif et somptueux

    Le roman policier est un genre qui colle de plus en plus à l’état de la société. Avec ce 1er roman édité en France, Pulixi confirme ce principe. Fini les policiers mâles, solitaires, en proie à des doutes existentiels. Place aux femmes flics, aussi tourmentées mais porteuses d’autres qualités, d’autres défauts. Dans « L’île des âmes », ce n’est même pas une policière qui enquête mais deux agentes cabossées par leurs vies personnelles et dézinguées dans leur vie professionnelle: la locale Mara Rais aux tailleurs impeccables et Eva Croce, la milanaise au blouson de cuir et piercing. Aussi différentes l’une que l’autre, écartées des enquêtes majeures par leur hiérarchie, elles vont devoir faire équipe, contre leur volonté, et rouvrir des cold-case.
    Femmes flics, mais aussi meurtres rituels trouvant leur origine dans des mythologies locales nous renvoient immédiatement au pendant espagnol de Pulixi, les romans de Dolores Redondo dont le fameux « La gardien invisible ». Ce sont ici des croyances sardes qui expliquent peut être des meurtres horribles accompagnés d’un rituel ancestral. Les enquêtes renvoient à un passé lointain, éléments permanents culturels d’une société en mal de repères. Ainsi ces romans installent leur intrigue dans une région spécifique, décrite minutieusement, cherchant les tréfonds d’une culture dans ses rites païens mais aussi dans ses paysages, ses odeurs, ses plantes, ses pierres. Ici c’est la Sardaigne qui est le décor d’une enquête menée rondement où chaque court chapitre renvoie le lecteur à de nouvelles incertitudes.

    Après une mise en place assez lente mais indispensable, le rythme s’accélère et d’allers retours permanents de personnages en personnages et de lieux en lieux, le lecteur est pris dans un tourbillon, les pièces posées sur l’échiquier dévoilant au gré de leur déplacement de nouvelles perspectives jusqu’à la conclusion inattendue. Le surnaturel côtoie le quotidien, les paysages paradisiaques et magnifiquement décrits de la Sardaigne deviennent parfois les lieux sacrificiels abominables. Très documenté, le récit baigne dans l’anthropologie, l’histoire, la religion, et les croyances de la civilisation nuragique fondée sur la nécessité de sacrifices humains pour ensemencer de son sang, la terre.

    Un polar ne saurait aujourd’hui se limiter à une intrigue et Pulixi soigne particulièrement les personnages tant principaux que secondaires. On s’attache à ce vieux flic en fin de vie, hanté par ses meurtres anciens non résolus, on soupçonne chaque intervenant y compris au sein de la police et le duo Rais Croce, mérite une attention particulière. Autant que la résolution de l’intrigue, la découverte du passé des intervenants pousse le lecteur dans ses derniers retranchements.

    Eric


  • par (Libraire)
    26 avril 2021

    Un excellentissime polar sarde!
    L'horreur meurtrière dans un cadre enchanteur, on avance dans la lecture en jonglant entre suspense macabre et envie d'évasion estivale. La grande qualité de ce roman réside dans cette merveilleuse sensation d'immersion dans la culture et l'histoire sarde, l'enquête est passionnante et vous parle d'ethnologie, d'archéologie, de rites païens, de sectes et d'autochtones taiseux, de tourisme et de rédemption, de procédures policières et et de malédictions. Pour mener la danse, un duo d'enquêtrices pas piqué des hannetons, qui n'a à priori en commun qu'un passé trouble et vénéneux, et qui voit dans cette collaboration forcée l'aube d'un renouveau et pour nous lecteurs le bonheur de lire leurs tendres échanges en mode langue de vipères et feulement de chats! Absolument jouissif! De grandes qualités littéraires et narratives par là-dessus, pour tout public à la recherche de sensations fortes et ... d'un très bon bouquin!


  • par (Libraire)
    22 avril 2021

    Plongée dans les secrets de l'histoire sarde

    En Sardaigne, les enquêtrices Eva la Milanaise et Mara la Sarde (bonjour la rivalité régionale, fort bien transcrite) sont mises au placard... mais dans ce placard se cachent peut-être des affaires en lien avec une disparition récente. Une plongée dans les secrets de l'histoire sarde, en remontant jusqu'au Néolithique, avec certains personnages à vous donner des cauchemars. L'un des deux premiers titres italiens chez Gallmeister, avec le très sombre Un jour viendra de Giulia Caminito.


  • par (Libraire)
    20 avril 2021

    Voilà résumé en quelques mots ce "True detective" Italien:

    Une pincée d'humour, une nuance de meurtres en série, 200 grammes de rituels sacrés et 1 kg de peur, saupoudré de suspens et c'est un bon polar mystique qui sort tout chaud du four.

    A taaaaaaaaable !!

    Pauline


  • par (Libraire)
    16 avril 2021

    Sombre

    La première rencontre de deux enquêtrices aux caractères bien trempés, Mara Rais et Eva Croce , toutes deux releguées aux affaires classées.
    La Sardaigne pour toile de fond, loin des sentiers touristiques , dans la nature ancestrale de l'île où sont nés les rituels de l'époque nuragique.
    Des disparitions et des meurtres sacrificiels de jeunes filles, l'ombre d'une secte. Une réussite pour ce Nature Writing à l'italienne. Des personnages hauts en couleurs, entre polar, thriller et roman noir,un régal et surtout un dépaysement. A noter, la place des femmes dans ce roman, la Sardaigne est le symbole de la déesse-mère en méditerranée. A lire !


  • par (Libraire)
    11 avril 2021

    Vous ne pouvez pas dépasser les 10 km ce week-end ? Pas de problème, découvrez la Sardaigne, sa culture nuragique millénaire, ses reliefs escarpés et ses meurtres rituels !

    Une passionnante enquête sur une île envoûtante, encore fortement empreinte de culture et croyances agro-pastorales. Un duo d'enquêtrices de choc, un rythme haletant, et des dialogues ciselés.
    Les éditions Gallmeister ont quitté les États-Unis pour explorer l'Italie, et l'on peut dire que c'est une belle réussite !

    Pour moi, le coup de coeur polar de ce début d'année !


  • par (Libraire)
    9 avril 2021

    Rituels

    Un roman furieux qui vous octroie un dépaysement total, pas si éloigné que cela puisqu'il s'agit de la Sardaigne. Pénétration progressive au cœur de la culture insulaire, de la civilisation nuragique, dans les tréfonds de la terre, la célébration des mystères et des rituels ancestraux. Un roman policier anthropologique haletant. Vous ne lâcherez rien, pas une page, pas une ligne. Une intrigue rudement efficace et instructive. N'attendez plus pour partir!


  • par (Libraire)
    5 avril 2021

    Un polar sarde original et séduisant !

    En ce début d'année 2021, Oliver Gallmeister a intégré dans son équipe une nouvelle éditrice, Bénédicte Adrien, pour ouvrir le catalogue, jusque-là dédié à la littérature américaine, à de nouveaux horizons, européens pour commencer.
    Quel superbe démarrage que cette "Ile des âmes" !
    Polar issu de la plume séduisante d'un auteur de 40 ans né en Sardaigne, ses deux héroïnes ont un caractère bien trempé : l'une, Mara Rais, talons hauts et tailleur chic, n'a jamais bougé de son île et constelle ses réflexions d'imprécations sardes; l'autre, Eva Croce, de noir vêtue et affublée d'un piercing, vient d'être mutée de Milan malgré un état de services brillant, ce qui nous amène à penser très vite qu'elle a une grosse casserole dans son dossier...
    Elles vont se retrouver toutes les deux nommées au tout nouveau "service des dossiers non résolus", le bureau des "cold case" se trouvant être relégué au sous-sol de la questure de Cagliari, autant dire à la cave...
    Le commissaire en chef Giacomo Farci va avoir recours rapidement à ce duo féminin tonique pour retrouver une jeune femme disparue depuis peu et remonter le fil d'assassinats ritualisés vieux de plusieurs décennies, jamais résolus .
    " L'ile des âmes " est un polar passionnant qui nous plonge dans la Sardaigne d'aujourd'hui et dans celle d'hier, la Sardaigne de la civilisation nuragique, unique en Europe, et dans les croyances d'une communauté extrêmement fermée et prisonnière du passé. La tension monte progressivement jusqu'au final parfait, le duo d'inspectrices déployant tous ses talents pour résoudre cette première enquête.


  • 27 mars 2021

    Par la Terre et par le Sang...

    C'est dans une très belle langue que Piergiorgio Pulixi nous invite à découvrir l'île qui l'a vu naître, et qu'il décrit à merveille. Quand deux inspectrices se retrouvent confrontées à des meurtres rituels remontant à la nuit des temps, leur vie bascule dans un monde où l'horreur se dispute au sordide. Mara la Sarde révoltée à l'humour dévastateur et Eva la continentale en quête de rédemption vont devoir s'affranchir des puissants qui dirigent la Sardaigne et affronter la Terre et le Sang de l'ancestrale civilisation Nuragique. Empreinte de féminité, entre roman noir, polar ethno et thriller, cette "Île des âmes" va vite devenir un incontournable de la littérature italienne dans ce qu'elle a de meilleur !