Lundi : 14h00 - 19h00

Mardi - Samedi : 09h30 - 13h00, 14h00 - 19h00

Le Ministère du Bonheur Suprême
par (Libraire)
31 mars 2018

Le grand retour d’Arundhati Roy à la fiction. Après Le dieu des petits rien, paru en France en 1997, l’auteure indienne se montre une nouvelle fois virtuose dans l’art de mettre en scène le peuple de son pays.

Deux destins sont au cœur de ce roman foisonnant aux multiples ramifications. Dans l’Inde d’aujourd’hui et des dernières décennies, Arundhati Roy entremêle les histoires pour mieux nous perdre dans un univers de poésie, de musique et de spiritualité, et au moment le plus inattendu, nous replonger dans la réalité d’un pays déchiré entre culture ancestrale et ouverture à la mondialisation, croyances religieuses et idéologies politiques.

Arundhati Roy est une magicienne, un témoin lucide et indigné de ce que devient son pays. Creusant les thèmes de l’identité (sexuelle, culturelle, sociale), du lien à l’autre, de l’Histoire, de la géopolitique, elle réussit, avec maestria, à construire un roman à l’architecture déconcertante dans lequel le personnage central est le peuple Indien.

Le ministère du bonheur suprême n’est pas ce qu’on peut appeler « une lecture de détente », mais un de ces livres nécessaires qui, comme tant d’œuvres d’art, nourrissent et amènent à une meilleur compréhension du monde.

Tous les conseils de lecture