Lundi : 14h00 - 19h00

Mardi - Samedi : 09h30 - 13h00, 14h00 - 19h00

Rosalie R.

EBLOUISSANTS REFLETS-NORMANDIE IMPRESSIONNISTE - ROUEN
par (Libraire)
13 juillet 2013

Plein les yeux !

Une plongée dans la liquidité totale.
Voici le catalogue d'une exposition extraordinaire. De Londres à Venise et d'Amsterdam à Giverny, c'est la peinture qui triomphe !

Beaucoup de chef-d'oeuvres bien sûr mais aussi quelques tableaux très rares et peu connus. Par exemple, je ne savais pas que Monet était allé en Hollande. Ne serait-ce que pour la salle des tableaux hollandais, l'exposition vaut bien une visite. Personnellement, c'est le Monet que je préfère. Sa touche n'est pas encore vraiment impressionniste mais d'une telle sincérité.
Un vrai choc émotionnel. On sort de là comme envahi par les flots.

Il y a aussi de très belles toiles de Cézanne. Exposés sous la verrière, à hauteur d'yeux, ils sont très bien éclairés et on entre tout de suite en intimité avec les lieux.

J'ai aussi trouvé intéressante la juxtaposition photo-peinture. C'est pertinent puisque la photographie fait son apparition au même moment que les impressionniste. On comprend bien la panique des peintre obligés de ce recentrer sur ce qui fait l'essence de leur art : la recréation de la beauté du monde. À cela, la photographie ne peut pas vraiment rivaliser.

Enfin, j'ai aussi beaucoup aimé le petit film de Monet qui clôt l'exposition. Il regarde de ces yeux rieurs la caméra avant de replonger dans sa toile. C'est très émouvant.

Bref, si vous n'êtes pas encore allé voir "Éblouissants reflets", n'hésitez pas ! Le 30 septembre, il sera trop tard.

Un repas en hiver
par (Libraire)
5 septembre 2012

Improbable huis-clos entre trois soldats allemands, un paysan polonais antisémite et un prisonnier juif, "Un repas en Hiver" est un court roman empreint d'une atmosphère oppressante.

Sans pathos et avec une sobriété et une concision extraordinaires, Mingarelli nous plonge au coeur d'un instant suspendu durant lequel se noue le destin tragique d'individus participant à l'Histoire sans vraiment y être. Avec une force inouïe, l'auteur nous fait passer derrière la barrière du jugement. Saisissant !