Lundi : 14h00 - 19h00

Mardi - Samedi : 09h30 - 13h00, 14h00 - 19h00

Laetitia .

Le vieil homme / des adieux

Albalach, Noga

Editions DO

16,00
par (Libraire)
31 août 2020

Un petit livre plein d'humanité et de douceur, un texte très touchant qui mérite d'être découvert.

A mi-chemin entre le conte et le recueil de poèmes, "Le vieil homme: des adieux" nous livre les pensées d'une femme qui accompagne son père dans les dernières semaines de sa vie.
On y lit l'impact de la maladie sur le vieil homme, le désœuvrement de la famille et aussi le passé du vieil homme. C'est une vie riche d'humilité, de timidité et de bonté qui se dessine en filigrane.

C'est un texte plein d'amour et d'humanité; une voix pour les Timides qui ont une part importante dans le texte. C'est aussi et surtout une ode à l'optimisme dans des temps où cette notion semble désuète.
C'est un texte subtil, pudique et doté d'un bel humour doux-amer.

Malgré une thématique aussi lourde que la maladie et le deuil, Noga Albalach nous livre surtout un texte lumineux qu'on a envie de picorer et de garder prêt de soi.

Un texte très touchant qui mérite d'être découvert.

Laisse la mer entrer
par (Libraire)
24 août 2020

Trois générations de femme dans la campagne Italienne...

Avec "Laisse la mer entrer", l'autrice nous propose de découvrir son enfance mais aussi celle de sa mère, et de son arrière grand-mère, qu'elle appelle sobrement "Mémé". Elle balaie ainsi toute l'histoire de l'Italie du XXème siècle à travers un discours intimiste.

Barbara Balzerani, que nous connaissons aussi pour son livre "Camarade Lune" nous livre un témoignage tendre sur sa famille et sur les bases sur lesquelles ses luttes se sont construites.

Ode à la campagne Italienne et à sa nature foisonnante, "Laisse la mer entrer" est également une déclaration de respect et d'amour inter-générationnel pour ces femmes qui ont su, à leur niveau, briser des chaînes et faire un petit pas de côté.

Brisbane

Vodolazkine, Evgueni

Éditions des Syrtes

23,00
par (Libraire)
24 août 2020

Comme dans son précédent roman, « L'aviateur »*, Evgueni Vodolazkine joue avec les souvenirs de ses personnages pour nous livrer une radiographie de la Russie d'aujourd'hui et de l'URSS d'avant...

Gleb Ianovski est un guitariste célébrissime. Mais à ses 50 ans, sa main ne s'arrête plus de trembler. On lui diagnostique la maladie de Parkinson.
Deux rencontres décisives vont l'aider à accepter ce nouveau destin. Tout d'abord, il y a l'écrivain, qu'il rencontre dans un vol international, qui lui propose d'écrire sa biographie. Gleb va alors se replonger dans son enfance en Ukraine et révéler ses failles enfouies. Puis, il y a cette petite fille qui se bat contre une maladie grave, dans un milieu social défavorisé. Gleb se retrouve ainsi confronté à une réalité qu'il ignorait.

Brisbane était la promesse d'un ailleurs meilleur et heureux pour la mère de Gleb. Un Éden. Pour nous, c'est un roman tendre et sensible, mené par une écriture et une traduction soignées. Un voyage émouvant en Ukraine Soviétique et dans la Russie contemporaine...

*https://www.librairie-intranquille.fr/article/14712629/commentaires/

Le lièvre d'Amérique
par (Libraire)
24 août 2020

Un livre actuel, tranchant, essentiel, à l'heure où il semble plus que nécessaire de ralentir.

"Je me demande ce que ça fait en dedans savoir qu'on est en voie de disparition. Ces mots là ont résonné à l'intérieur de moi au delà de cette première rencontre. "

Travailler toujours plus, s'entraîner toujours plus, vouloir être la meilleure, essayer de l'être, tout donner pour l'être. Diane suit la course effrénée à la productivité, mais son corps, qu'elle ne peut entièrement contrôler, la freine. Une solution médicale miracle est censée la rendre totalement performante: plus alerte, jamais fatiguée. L'optique de pouvoir travailler jour et nuit l'enchante et l'impatiente. Mais résistera-t-elle à sa nouvelle attirance pour la nature? Un livre actuel, tranchant, essentiel, à l'heure où il semble plus que nécessaire de ralentir.

Un livre actuel, tranchant, essentiel, à l'heure où il semble plus que nécessaire de ralentir.

La république du bonheur, Roman

Roman

Philippe Picquier

19,00
par (Libraire)
17 août 2020

Un roman doux sur les petits bonheurs quotidiens.

Ici, Hatoko continue son activité d'écrivain public et découvre en parallèle les joies de la maternité adoptive. La culture japonaise est mise en avant grâce à l'écriture, la lecture et l'art culinaire qui y trouvent une place particulière. Suite de "La Papeterie Tsubaki", il peut néanmoins se lire indépendamment. L'écriture est assez fine pour nous recadrer les personnages et leur passé en quelques mots. Tandis que ceux qui ont lu la "Papeterie Tsubaki" seront ravis de retrouver l'écriture délicate de l'autrice et d'accompagner Hatoko dans un nouveau tournant de sa vie.