Lundi : 14h00 - 19h00

Mardi - Samedi : 09h30 - 13h00, 14h00 - 19h00

Laetitia .

Requiem pour une apache
20,00
par (Libraire)
28 septembre 2020

Une révolution poétique

L'apache, c'est une fille discrète, banale, qui vit en toute transparence.
On l'appelle Jolene, mais ce n'est pas son vrai nom, personne ne le connait. Elle le tient de la chanson "Jolene" de Dolly Parton qu'elle aime passer sur le JukeBok d'un bar d'Hôtel.
C'est d'ailleurs un hôtel particulier puisque les voyageurs sont des résidents. Un ancien chanteur, un ancien catcheur, un couple à la Bonnie&Clyde, toute une foule de "désaxés" vivent ici en harmonie. Jusqu'à l'agression d'un employé du gaz, et Jolene qui ose enfin exister et dire non.
Tout s'emballe alors, une révolte poétique se profile.

Un roman fabuleux, fantastique mené par une écriture sublime et musicale!

Je suis la bête
20,00
par (Libraire)
28 septembre 2020

Un premier roman impressionnant par sa maîtrise et son style!

Dans les Pouilles, Mimi règne en chef de la mafia locale: la Sacra. Comme toutes les organisations mafieuses, la violence et la mort font partie du paysage. Mimi n'en est plus à quelques trahisons et deuils près. Mais le décès de trop a lieu: le suicide de son fils de quinze ans. Mimi cède à la tristesse et à la colère, il lui faut un coupable à châtier, et rapidement!
Nicole, la jeune fille ayant éconduit son fils, est la responsable idéale, et la proie désignée...

Nous embarquons donc au cœur de cette vengeance qui vient des tripes, à bord d'une machine qu'on souhaiterait voir faillir.

Le style est envoûtant, le rythme effréné grâce à une structure chorale. Les voix des différents protagonistes permettent de varier les points de vue et ajoutent de l'humanité à la bestialité, et de la violence à l'indifférence. Un livre sombre, obsédant, aux multiples variations, qui ne manquera pas de vous laisser sans voix!

L'anomalie

Le Tellier, Hervé

Gallimard

par (Libraire)
7 septembre 2020

Renversant!

"L'Anomalie" est un livre singulier dans la rentrée littéraire, mais ce ne sera sûrement pas une anomalie dans votre bibliothèque!
Ce roman est une preuve incroyable de la maîtrise de l'auteur pour l'écriture. D'ailleurs, nous sentons très vite qu'il s'est amusé en l'écrivant, et c'est un plaisir intense de le découvrir! On joue avec les personnages et les événements, on découvre ou redécouvre des références littéraires, et surtout on ne le lâche pas du début à la fin!
Un livre troublant, ingénieux et saisissant!

Le vieil homme / des adieux

Albalach, Noga

Editions DO

16,00
par (Libraire)
31 août 2020

Un petit livre plein d'humanité et de douceur, un texte très touchant qui mérite d'être découvert.

A mi-chemin entre le conte et le recueil de poèmes, "Le vieil homme: des adieux" nous livre les pensées d'une femme qui accompagne son père dans les dernières semaines de sa vie.
On y lit l'impact de la maladie sur le vieil homme, le désœuvrement de la famille et aussi le passé du vieil homme. C'est une vie riche d'humilité, de timidité et de bonté qui se dessine en filigrane.

C'est un texte plein d'amour et d'humanité; une voix pour les Timides qui ont une part importante dans le texte. C'est aussi et surtout une ode à l'optimisme dans des temps où cette notion semble désuète.
C'est un texte subtil, pudique et doté d'un bel humour doux-amer.

Malgré une thématique aussi lourde que la maladie et le deuil, Noga Albalach nous livre surtout un texte lumineux qu'on a envie de picorer et de garder prêt de soi.

Un texte très touchant qui mérite d'être découvert.

Laisse la mer entrer
par (Libraire)
24 août 2020

Trois générations de femme dans la campagne Italienne...

Avec "Laisse la mer entrer", l'autrice nous propose de découvrir son enfance mais aussi celle de sa mère, et de son arrière grand-mère, qu'elle appelle sobrement "Mémé". Elle balaie ainsi toute l'histoire de l'Italie du XXème siècle à travers un discours intimiste.

Barbara Balzerani, que nous connaissons aussi pour son livre "Camarade Lune" nous livre un témoignage tendre sur sa famille et sur les bases sur lesquelles ses luttes se sont construites.

Ode à la campagne Italienne et à sa nature foisonnante, "Laisse la mer entrer" est également une déclaration de respect et d'amour inter-générationnel pour ces femmes qui ont su, à leur niveau, briser des chaînes et faire un petit pas de côté.