Lundi : 14h-19h00

Mardi - Samedi : 10h - 12h30, 14h00 - 19h00

 

Manon B.

par (Libraire)
17 avril 2022

Vol direct pour Tokyo !

Izumi est née et a grandi aux États-Unis. De par ses origines japonaises, elle ne s’est jamais vraiment sentie à sa place dans ce monde majoritairement blanc.
Pour bien s’intégrer à la culture occidentale, ses grands-parents maternels ont peu à peu effacé ce qui faisait d’eux, eux : leur langue, leurs coutumes, seules quelques petites choses sont restées. Suffisamment pour qu’Izumi se sente coincée entre deux mondes.
Son père, quant à lui, demeurait inconnu.
Jusqu’à ce que sa meilleure amie, le retrouve et découvre sa véritable identité : le prince héritier du Japon.
La vérité une fois exposée, Izumi se retrouve propulsée à Tokyo, à la découverte de son père et de la famille impériale.

Récit fun où nous suivons une héroïne décapante qui n’a pas sa langue dans sa poche, partir explorer Tokyo, Kyoto et en apprendre d’avantage sur l’histoire du Japon et ses us et coutumes.

Dès 13 ans.

par (Libraire)
20 mars 2022

« Il était une fois deux sœurs qui faisaient tout ensemble... »

Lost Lake est une de ses petites bourgades de Nouvelle-Angleterre où tout le monde se connaît et où les étrangers sont vus d’un mauvais oeil.
Ils ont tous, tôt ou tard, entendu l’histoire tragique d’une famille qui venait de s’installer il y a 100 ans de ça.
Cette histoire va refaire surface entre les pages d’un vieux livre vert, coincé dans le rayon « Romans noirs », de la bibliothèque Chisholm.
Fiona, de ses 11 ans, alors qu’elle vient d’emménager avec ses parents et sa sœur aînée, va commencer à dévorer cette histoire. Mais n’est-ce vraiment qu’une histoire ?

Intrigue palpitante où enquête, mystère et fantômes hantent les pages de l’histoire de Fiona et de son roman à la couverture verte.
Dès 10 ans.

Schwab, V. E.

par (Libraire)
17 mars 2022

« Cette nuit, j’ai franchi le mur et j’ai rencontré la Mort »

« Gallant » est un roman d’ambiance. Toute l’intrigue s’articule autour du Manoir des Prior et surtout de l’ombre de celui ci car « toute chose projette une ombre » .
Olivia Prior, orpheline, se pense seule au monde mais une lettre d’un mystérieux oncle lui prouve le contraire.
Cependant, une fois arrivé à Gallant, les pires craintes d’Olivia se réalisent : elle n’est pas la bienvenue et le plus invraisemblable : son oncle ne lui a jamais envoyé de lettre car il est mort deux ans plus tôt.

V.E. Schwab, dont j’ai découvert la plume avec « La vie invisible d’Addie Larue », me bluffe une fois de plus. Elle peuple ses histoires avec des univers si enchanteurs peuplés de monstres et des personnages si humains qu’on ne peut que s’attacher et s’identifier à eux et redemander encore une nouvelle histoire.

Olivia incarne tout un chacun qui n’est pas seulement à la recherche d’une famille ou d’un quelconque lien du sang mais d’un foyer, d’un endroit où l’on se sent à sa place. Elle rêve d’un chez-soi car « on est jamais aussi bien que chez-soi ».
Dès 13 ans.

Lumen

16,00
par (Libraire)
14 mars 2022

« Cette nuit, j’ai franchi le mur et j’ai rencontré la Mort »

« Gallant » est un roman d’ambiance. Toute l’intrigue s’articule autour du Manoir des Prior et surtout de l’ombre de celui ci car « toute chose projette une ombre » .
Olivia Prior, orpheline, se pense seule au monde mais une lettre d’un mystérieux oncle lui prouve le contraire.
Cependant, une fois arrivé à Gallant, les pires craintes d’Olivia se réalisent : elle n’est pas la bienvenue et le plus invraisemblable : son oncle ne lui a jamais envoyé de lettre car il est mort deux ans plus tôt.

V.E. Schwab, dont j’ai découvert la plume avec « La vie invisible d’Addie Larue », me bluffe une fois de plus. Elle peuple ses histoires avec des univers si enchanteurs peuplés de monstres et des personnages si humains qu’on ne peut que s’attacher et s’identifier à eux et redemander encore une nouvelle histoire.

Olivia incarne tout un chacun qui n’est pas seulement à la recherche d’une famille ou d’un quelconque lien du sang mais d’un foyer, d’un endroit où l’on se sent à sa place. Elle rêve d’un chez-soi car « on est jamais aussi bien que chez-soi ».
Dès 13 ans.

Schwab Victoria

Titan Books

par (Libraire)
12 mars 2022

"Je me souviens de toi."

L'histoire d'Addie, cette héroïne éternellement âgée de 23 ans, est un subtil mélange entre une épopée à travers le temps et les continents, une introspection sur la vie et la mort et une enquête sur le véritable poids de la solitude.

Le 29 Juillet 1714, Adeline Larue, va sceller son sort à jamais en priant un des anciens dieux. Un des dieux de la nuit, ceux à qui il faut mieux ne rien demander, et lui vend son âme.
300 ans plus tard, Addie est toujours là. Jeune, immortelle. Une fille de brouillard au milieu du paysage gris de New-York car personne ne se souvient d'elle. Une minute d'égarement et cela suffit pour faire oublier sa présence.
Partageant avec quiconque, inlassablement des premières rencontres.
Puis, Henry, jeune libraire, qui a des nuages plein la tête, exhausse son souhait le plus cher, celui que l'on se souvienne d'elle.

Parmi ces 700 pages d'immersion dans les vies tour à tour d'Addie et de Henry, leur histoire nous pousse à réfléchir sur cette éternelle question : les instants de joie valent-ils les périodes de peine ?
Ce à quoi Addie nous répond : "Toujours".

Un magnifique message d'espoir pour ceux où tôt ou tard, ont traversés des mauvaises passes. Une histoire remarquable qui restera à jamais gravée dans ma mémoire.

Je me souviendrais de toi, Addie Larue.