Lundi : 14h-19h00

Mardi - Samedi : 10h - 12h30, 14h00 - 19h00

La librairie sera ouverte les dimanche 11 et 18 décembre de 14h00 à 19h00

Attention aux commandes internet à partir du samedi 10 décembre, les délais habituels risquent de se rallonger et nous ne garantissons plus une livraison pour Noël

 

Majnoun et Leïli, Chants d'outre-tombe
EAN13
9782849534038
ISBN
978-2-84953-403-8
Éditeur
La Boîte à Bulles
Date de publication
Collection
FANTASTIQUE - P (1)
Nombre de pages
176
Dimensions
30,7 x 22,6 x 2,3 cm
Poids
1160 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Majnoun et Leïli

Chants d'outre-tombe

De

La Boîte à Bulles

Fantastique - P

Offres

Qaïs et Leïli sont deux amants éperdument amoureux. Si amoureux que le jeune homme, incapable de contenir sa passion, la chante à tous les vents avec tant de ferveur qu’il reçoit le surnom de « Majnoun  » (le fou). Très vite, sa réputation le précède, si bien que le père de Leïli refuse de donner la main de sa fille à ce personnage si extravagant.
 
Brisé, le poète se laisse dépérir, chantant sans cesse son amour perdu. Tel Orphée, ses paroles apaisent le cœur des désœuvrés et celui des animaux les plus féroces qui, bientôt, le suivent en cortège. Leïli, quant à elle, se lamente sur sa condition de femme assujettie, qui ne peut même pas, à la différence de son amant, laisser éclater publiquement son désarroi !
 
Peiné, le père de Leïli décide de la marier à un jeune homme « respectable » qui saura, lui, la rendre heureuse. Assistant au mariage, Majnoun périt de tristesse. Le charme de ses chants rompu, la fureur des animaux sauvages qui formaient son cortège reprend de plus belle et ces derniers dévorent son corps. Repus de ses chairs, tous entonnent l’ultime chant du poète, conjurant sa belle à le rejoindre dans la mort…
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

Conseillé par (Libraire)
25 novembre 2022

Alexandrins et miniatures

🕌 Dans un décor digne des mille et une nuits, le poète Qaïs et sa cousine Leïli s'aiment. Mais l'intensité, la ferveur de ce souffle met à mal l'autorité paternelle : la sentence familiale est irrévocable, les amants jamais ne ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Yann Damezin