Lundi : 14h-19h00

Mardi - Samedi : 10h - 12h30, 14h00 - 19h00

A l'approche des fêtes de fin d'année, les difficultés d'approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu'à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d'anticiper vos achats et de privilégier des ouvrages en stock (points verts).

Au printemps des monstres
EAN13
9782080238184
ISBN
978-2-08-023818-4
Éditeur
Mialet Barrault
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
752
Dimensions
24,1 x 15,3 x 3,8 cm
Poids
838 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Ce n'est pas de la tarte à résumer, cette histoire. Il faut procéder calmement. C'est une histoire vraie, comme on dit. Un garçon de onze ans est enlevé à Paris un soir du printemps 1964. Luc Taron. (Si vous préférez la découvrir dans le livre, l'histoire, ne lisez pas la suite : stop !) On retrouve son corps le lendemain dans une forêt de banlieue. Il a été assassiné sans raison apparente. Pendant plus d'un mois, un enragé inonde les médias et la police de lettres de revendication démentes, signées "L'Étrangleur" ; il adresse même aux parents de l'enfant, horrifiés, des mots ignobles, diaboliques, cruels. Il est enfin arrêté. C'est un jeune homme banal, un infirmier. Il avoue le meurtre, il est incarcéré et mis à l'écart de la société pour le reste de sa vie. Fin de l'histoire. Mais bien sûr, si c'était aussi simple, je n'aurais pas passé quatre ans à écrire ce gros machin (je ne suis pas fou). Dans cette société naissante qui deviendra la nôtre, tout est trouble, tout est factice. Tout le monde truque, ment, triche. Sauf une femme, un point de lumière. Et ce qu'on savait se confirme : les pervers, les fous, les odieux, les monstres ne sont pas souvent ceux qu'on désigne.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
24 septembre 2021

Philippe Jaenada recoupe, décortique, vérifie, confirme ou infirme mais il n’est pas journaliste. Il enquête, épluche les PV, arpente le bitume (avec une jambe en vrac) mais il n’est pas flic non plus. Non, Jaenada est romancier. Alors, il écrit. ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

3 octobre 2021

Celui que l'on croit

1964. Les Trente Glorieuses. Une France en plein développement économique. Et quelques lézardes déjà sur la façade. Tout n'est pas aussi aussi pailleté d'or et de lumière que l'on voudrait le croire aujourd'hui. 1964. L'affaire de l'Etrangleur, un faits divers ...

Lire la suite

par (Libraire)
19 août 2021

Bouleversant et éreintant

C’est un des faits divers les plus insensés de la 2e moitié du 20ème siècle et pourtant il est passé peu à peu à la trappe de l’Histoire. Un garçon de 11 ans le petit Luc Taron est enlevé à ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Philippe Jaenada