Mardi - Samedi : 10h - 13h00, 14h00 - 18h00

Qu'en pense Keith Richards ?
EAN13
9782355840401
ISBN
978-2-35584-040-1
Éditeur
Sonatine éditions
Date de publication
Nombre de pages
200
Dimensions
18 x 11 x 1 cm
Poids
108 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
782.421
Fiches UNIMARC
S'identifier

Qu'en pense Keith Richards ?

De

Traduit par

Sonatine éditions

Indisponible
Le sexe, la drogue, le rock'n'roll, Mick Jagger… mais qu'en pense Keith Richards ? Avec une patience et une admiration à toute épreuve, Mark Blake a recueilli les pensées, les maximes et les aphorismes les plus percutants du bad boy le plus légendaire de l'histoire du rock. Keith Richards se confie peu, mais quand il parle l'effet est saisissant, jugez-en vous même : « Je suis Keith Richards. J'essaye tout une fois. » « Le truc le plus bizarre que j'ai sniffé ? Mon père. Il a été incinéré et je n'ai pu résister à l'envie de le mélanger à un peu de poudre. Le connaissant, mon père s'en serait foutu. » « J'ai eu au moins trois docteurs qui m'ont dit : Si vous continuez comme ça, je ne vous donne pas six mois.Je suis allé à l'enterrement des trois ». « Par miracle, grâce à l'abstinence et à la prière, mes dents ont repoussé. » « Altamont, ça ne pouvait arriver qu'aux Stones, mec. Regardons les choses en face – ce ne serait pas arrivé aux Bee Gees. » « On frappe à la porte de la loge. Notre manager, qui crie : Keith, Ron, Police, c'est pour vous ! On a paniqué, on a tout jeté dans les chiottes. La porte s'est ouverte, et qui on voit rentrer ? Sting et Stewart Copeland ! » « Ce n'est pas facile d'être Keith Richards. Mais ce n'est pas si dur non plus. » (photo auteur) Mark Blake est rédacteur en chef du célèbre magazine musical anglais Q. Verso : Avec une patience et une admiration à toute épreuve, Mark Blake a recueilli les pensées, les maximes et les aphorismes les plus percutants du bad boy le plus légendaire de l'histoire du rock. Keith Richards se confie peu, mais quand il parle l'effet est saisissant, jugez-en vous même : « Je suis Keith Richards. J'essaye tout une fois. » « Le truc le plus bizarre que j'ai sniffé ? Mon père. Il a été incinéré et je n'ai pu résister à l'envie de le mélanger à un peu de poudre. Le connaissant, mon père s'en serait foutu. » « J'ai eu au moins trois docteurs qui m'ont dit : Si vous continuez comme ça, je ne vous donne pas six mois.Je suis allé à l'enterrement des trois ». « Par miracle, grâce à l'abstinence et à la prière, mes dents ont repoussé. » « Altamont, ça ne pouvait arriver qu'aux Stones, mec. Regardons les choses en face – ce ne serait pas arrivé aux Bee Gees. » « On frappe à la porte de la loge. Notre manager, qui crie : Keith, Ron, Police, c'est pour vous ! On a paniqué, on a tout jeté dans les chiottes. La porte s'est ouverte, et qui on voit rentrer ? Sting et Stewart Copeland ! » « Ce n'est pas facile d'être Keith Richards. Mais ce n'est pas si dur non plus. » Mark Blake est rédacteur en chef du célèbre magazine musical anglais Q.
S'identifier pour envoyer des commentaires.