Lundi : 14h-19h00

Mardi - Samedi : 10h - 12h30, 14h00 - 19h00

 

Symphonie atomique
EAN13
9782375792179
Éditeur
Critic
Date de publication
Collection
SF
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Symphonie atomique

Critic

Sf

Indisponible

Autre version disponible

\- Étienne Cunge revient pour un deuxième roman aux éditions Critic et le
troisième à son actif. \- Un roman prenant et maitrisé GROS coup de coeur pour
nous à Critic. \- Un titre fort, ou l'expertise de l'auteur en environnement
et développement durable porte un récit fort qui laisse à réfléchir sur notre
monde et nos actes. Un récit qu'il a une fois encore, conçu comme une aventure
et une réflexion prospective à la rencontre des enjeux environnementaux,
économiques et humains les plus actuels. \- Un roman à défendre ! L'univers/le
cadre du roman Symphonie atomique prend place en 2075 ou, plus exactement, en
l'an 55 de l'Ère de l'Effondrement. Celle-ci se caractérise par la
manifestation des cinq marqueurs, aussi connus sous le pseudonyme des Plaies :
le changement climatique, la dislocation des écosystèmes, la montée des eaux,
les incendies géants et la rupture du cycle de la matière organique. Malgré
ces événements la civilisation thermo-industrielle résiste et ne s'est pas
effondrée de manière homogène. Si certaines nations ont sombré, principalement
dans les zones devenues invivables d'où fuient des hordes de réfugiés
climatiques, d'autre résistent tout en se repliant sur elles-mêmes. En dépit
des tensions géopolitiques accrues, de ce chaos a émergé une stabilité basée
sur l'équilibre de la terreur maintenu par les Quatre blocs dotés de stations
orbitales nucléarisées : les États-Unis toujours fondés sur le libéralisme
économique ; la Chine, engagée dans une dictature sociale ; la Russie,
autocratique et impérialiste et enfin l'Europe en Transition qui expérimente
un nouveau modèle de société en théorie plus respectueux de l'environnement
mais qui vaut à ses habitants le surnom d' « écomunistes ». Conséquences
sociales de ces événements, l'humanité fait face à une grande détresse
psychologique où chacun cherche à donner du sens à sa vie pour échapper au mal
du siècle, la maléfique solstalgie qui vous brise et ravage l'humanité. Mais
voilà, en l'absence d'effondrement complet, les impacts des activités humaines
continuent de dépasser les capacités du globe et menace les projets d'un
certain milliardaire, à la tête d’un projet supposé permettre à ses clients de
traverser la crise pour donner naissance à une nouvelle civilisation une fois
le pire passé : Surviving Tomorrow. Celui-ci décide donc d'interférer avec le
cours de l'histoire en initiant le projet Icare qui vise à déclencher une
guerre mondiale et précipiter ce qui reste de civilisation dans l'abime pour
assurer leur avenir. L’histoire. Rob Callway prépare depuis des années le
projet Icare consistant à prendre le contrôle des bases orbitales nucléarisées
des Quatre en faisant porter le chapeau aux russes. Pour cela, il met à profit
les services occultes rendus aux États-Unis en tant qu’intermédiaire dans
l’approvisionnement en armes des insurgés aux ordres d’Ulan Moltov. Le plan
consiste à dérober et utiliser un missile russe de dernière génération pour
mettre HS les quatre stations à l’aide d’une IEM. Puis, ses agents à bord de
Freedom, la base US, doivent s’emparer des trois autres pour empêcher toute
dérive nucléaire au conflit et faire de Ziusudra, la cité souterraine cœur du
projet Surviving Tomorrow, la dernière puissance atomique. En parallèle Rob
doit garder secret ses plans vis-à-vis de l’Amérique et conserver le contrôle
de l’assemblée de Ziusudra. Les hommes de l’Oksakan ont pour mission de voler
le missile à la Fédération, ce qui sera fait par les troupes dirigées par
Ashkat. Mais une fois celui-ci tiré contre les installations spatiales, rien
ne se passe comme prévu. Pourtant, du point de vue d’Ashkat qui guide les
troupes Kazakhs vers le nord, tout semble se dérouler à la perfection suivant
le plan d’Ulan et il remporte victoire sur victoire en progressant en
direction de la Sibérie. Pendant ce temps-là, Agathe, lancée sur la piste de
Moltov tombe sur le missile volé. Son intuition lui hurle que malgré les
apparences, la Russie n’est pas responsable. Elle va dès lors s’employer à
essayer de convaincre sa hiérarchie en le prouvant. Mais, pour cela, il lui
faut casser le code cryptant les échanges. Devra-t-elle faire appel à Gabriel
qu’elle a trahi il y a bien des années ? L’humanité en général et l’Europe en
Transition en particulier méritent-ils de s’en sortir ? Voilà qu’elle en
doute. Elle va pourtant tout tenter pour fournir à Umberto Fili et Daniela
Stromic les preuves de la non implication de la Russie et le visage du
véritable coupable avant que l’escalade ne se transforme en conflit
généralisé. Enfin, Juan se retrouve à la tête des 5 spationautes européens,
coupé de toute communication avec la terre et confronté aux stations bien plus
imposantes que sont Freedom, Putin et le Dragon de Jade. Déchiré entre son
devoir de soldat et de père, il cherche à éviter le recours à l’arme
nucléaire, tout en gérant le risque de mutinerie de son équipage et la menace
omniprésente des équipages russes, américains et chinois. Parviendra-t-il à
éviter le pire pour retrouver sa fille ? Il va en tous cas mettre toutes ses
compétences et ses ressources au service de cet objectif. Les personnages Le
roman met en scène quatre personnages principaux : Rob Callway, fils d'Irvin
Callway fondateur de Surviving Tomorrow. Rob est âgé de 46 ans, bien portant,
cheveux blonds et ras, yeux gris, il affiche un look vestimentaire classique
et assez décontracté. Suite à un authentique mariage d'amour, il a épousé la
fragile Eleanor ; le couple espère toujours avoir un enfant. Totalement
imprégné par les idées de son père, Rob est convaincu de l'absolue nécessité
de faire aboutir le projet familial. À son sens, c'est le seul espoir pour
l'humanité d'échapper à la déchéance, quand bien même cela coûterait des
millions ou des milliards de vies. Sa passion consiste à trouver et conserver
le dernier spécimen de chaque espèce disparue du continent qu'il rassemble
dans son musée personnel. Machiavélique, habile communicant et manipulateur,
il ne renonce devant rien pour mener à son terme l'utopie familiale. Ashkat,
est chef d’un clan Kazakh depuis qu’il a aidé son père malade à partir. Il
approche de la trentaine et refuse de fonder une famille dans le contexte
actuel. Des traits asiatiques, une peau mate et un corps est sculpté par la
survie en plein air, puissant et noueux à la fois. D'un tempérament plutôt
humaniste et doté d'une aspiration à la justice, ce terrain favorable est
contrarié par la situation des populations d'Asie centrale, réduites à
survivre tout en empêchant le passage des réfugiés climatiques vers le nord.
Ashkat cherche avant tout une solution pour améliorer les conditions de vie de
son peuple. Pour cela, il va rejoindre la rébellion menée par Ulan Moltov
l’Oksakan et porter le feu de la guerre en Russie dans l’espoir de conquérir
la Sibérie. Dans cet objectif il se montre implacable et déterminé ce qui,
compte tenu de ses valeurs, l’entraîne à faire face à sa part obscure qu’il
affronte sans relâche. Juan de la Torre a 36 ans. Orphelin élevé par les
Pupilles de l’Europe en Transition il a épousé Kim Sun avec qui il a une fille
de 7 ans, Laura, atteinte d’un handicap moteur. Cheveux poivre et sel et
visage marqué, prématurément vieilli par ces événements et la dépression plus
ou moins latente qu’il combat pour sa fillette. Juan est le sous-commandant
d’Esperanza, la station orbitale nucléaire européenne, dont il va hériter le
commandement à la mort de sa supérieure. Le moteur de Juan est de rejoindre sa
famille et pour cela d’éviter si possible la guerre. Profondément loyal à
l’Europe en Transition et attaché à ses valeurs écologiques et humanistes, son
intégrité comme sa santé mentale vont être mises à rude épreuve face à la
montée des tensions internationales. Agathe Müller à 53 ans. Cheveux blond
ponctués de gris, filiforme, coiffée avec désordre soigné. Elle souffre de
consolstalgie : l’aspiration à consommer sans limite qui se traduit chez elle
par des achats compulsifs et un goût prononcé pour les bons vins. Traumatisée
par une jeunesse marquée par le chaos et la violence, après une longue période
vécue dans l’illégalité, elle a rejoint les services de renseignement d...
S'identifier pour envoyer des commentaires.