Lundi : 14h-19h00

Mardi - Samedi : 10h - 12h30, 14h00 - 19h00

 

Reine de cœur

Akira Mizubayashi

Gallimard

  • par (Libraire)
    21 mai 2022

    COUP DE COEUR

    On est en 1939. Jun est à paris pour étudier l'alto au conservatoire de la ville. Il y rencontre des étudiants, joue de la musique de chambre et fait la connaissance de la jolie Anna. Quand le conflit sino japonais éclate le jeune homme prend la lourde décision de rentrer au Japon et laisse donc derrière lui sa Reine de coeur. Devenu soldat il va voir et commettre, sous l'emprise, des actes innommables jusqu'à ne plus se reconnaître... Soixante ans plus tard Mizuné, jeune et célèbre altiste parisienne, découvre un roman qui lui évoque le destin de ses grands-parents. Perturbée par ce constat elle décide de prendre contact avec son auteur.
    Des destins qui se croisent, des vies brisées, la force de l'amour face à la terreur de la guerre... tout cela merveilleusement orchestré par la plume d'Akira Mizubayashi. Une lecture envoûtante qui, au rythme des instruments de musique, nous fait vibrer de joie et de tristesse.


  • 20 mai 2022

    famille, guerre

    Ce que j’aime dans les romans de Mizubayashi, c’est qu’ils nous parlent de la seconde guerre mondiale au Japon.

    Ce dernier ouvrage ne fait pas exception à la règle puisqu’il aborde non seulement les explosions d’Hiroshima et de Nagasaki, mais aussi la guerre de Mandchourie (dite Guerre de 15 ans).

    J’ai aimé découvrir le Rescrit impérial aux militaires et aux marins : un ensemble d’ordres adressés par le Prince suprême à tous ses combattants.

    J’ai été horrifiée de découvrir cette possibilité donnée par l’Empereur de « l’honorable suicide des cent millions » : dans la défaite, tout le monde meurt….

    C’est un roman qui s’ouvre sur 3 scènes dans lesquelles les personnages vomissent. Faut-il y voir la pensée du personnage principal qui vomit les ordres absurdes de son commandant ?

    Bien sûr, il sera également question de musique : du Don Quichotte de Richard Strauss, de la symphonie de Chostakovitch.

    Un roman comme un puzzle qui fait s’entrecroiser les époques.

    Une lecture passionnante encore une fois.

    L’image que je retiendrai :

    Celle du nom de l’alto : Reine.


  • 15 mai 2022

    Baume

    La musique peut-elle réunir les âmes errant dans les périodes troublées ? L'auteur du saisissant "Âmes brisées" compose encore une fois un roman tendre et tragique sur le pouvoir de l'art et de l'amour. En 1939, un jeune Japonais étudiant le violon à Paris rencontre Anna. Le gouvernement impérial le rappelle à la guerre et le plonge dans une violence atroce et autoritaire qui mutile les Hommes.
    Récit des fracas de l'Histoire, guéris par l'écriture et l'intensité expressive de la musique, au-delà des années et de la frontière des langues.

    Anne-Marie


  • 2 mai 2022

    Paris 1939, Jun étudiant en musique tombe fou amoureux de la jolie Anna sa "Reine de Cœur".
    Le conflit Sino-Japonais va venir les séparer, il doit rentrer au pays et la guerre va laisser des traumatismes.
    En 2007 Mizuné, une altiste découvre un texte qui fait écho à l'histoire de ses grands parents et décide de rencontrer l'auteur.
    Akira Mizubayashi reprend les thèmes qui lui tiennent à cœur, la musique, l'amour et la transmission. C'est beau, touchant, un vrai bijou !
    .
    Conseillé par Chloë.


  • par (Libraire)
    25 avril 2022

    L'auteur du sublime "Âme brisée" revient avec ce nouveau roman choral qui nous transporte dans la grande histoire du XXème siècle. Il continue à questionner le passé de sa patrie en y associant ses thèmes de prédilection que sont la musique, l'identité et l'amour. Il nous enchante par sa musicalité, son humanisme et son immense talent à dessiner des personnages attachants.


  • par (Libraire)
    19 avril 2022

    Conseillé par Manon R et Rémy

    Jun est un jeune japonais altiste venu en France pour étudier au Conservatoire de Paris. Il a pour habitude de déjeuner toujours dans la même brasserie parisienne. Là-bas, il fait la rencontre de Fernand et d’Anna, sa nièce, avec laquelle il va construire un lien très fort. Mais en 1939, le conflit sino-japonais oblige Jun à retourner au Japon pour intégrer l’armée. Il part de Paris et laisse ce bel amour avec Anna derrière lui.
    Bien des années plus tard, Mizuné tombe sur un roman dont l’histoire fait écho avec celle de ses grands-parents, qu’elle n’a malheureusement pas connus. Jeune altiste tout comme l’était Jun, Mizuné va doucement dérouler le fil de l’histoire de ses ancêtres.
    Comme dans son précédent livre « Âme brisée », Akira Mizubayashi place la musique au centre de son roman. Il témoigne aussi de toute la violence de cette Guerre de Quinze Ans et de l’invasion terrifiante de la Mandchourie par les japonais. Mizubayashi a su trouver le ton juste pour livrer cette histoire, entre beauté d’un amour impossible, cruauté de la guerre et transmission du passé. De sa plume poétique, les mots de l’auteur nous enveloppent. C’est émouvant, passionnant, un magnifique moment suspendu.


  • par (Libraire)
    31 mars 2022

    Un livre conseillé par Léna et Alexia

    Alors que le conflit sino-japonais fait rage, Jun un jeune artiste venu en France pour étudier la musique est contraint de retourner au Japon.
    il laisse alors derrière lui la jeune Anna qui porte le fruit de leur amour.
    De la guerre à la musique, à travers les siècles et les générations, Mizuné et Oto remontent le fil de leurs souvenirs pour notre plus grand bonheur.


  • par (Libraire)
    30 mars 2022

    En 1939, l’évolution du conflit sino-japonais contraint Jun Mizukami à quitter la France pour rentrer au pays. Son départ signe la fin de ses études au Conservatoire de Paris et surtout de sa relation avec Anna. En 2007, Mizuné, une jeune altiste parisienne, découvre "L’oreille voit, l’œil écoute", un roman dont l’intrigue lui rappelle l’histoire de ses grands-parents. Elle décide alors d’écrire au mystérieux auteur du livre, un certain Otto Takosch.
    Un roman émouvant sur la violence de l’Histoire dans lequel la musique et la langue française deviennent des vecteurs de transmission du passé.

    Fanchon


  • par (Libraire)
    26 mars 2022

    En 1939, Jun, étudiant japonais en France et musicien, doit quitter son pays et sa bien-aimée Anna pour retourner dans son pays en guerre.
    En 2007, Mizuné découvre un roman qui lui fait étrangement penser à l’histoire d’amour de ses grands-parents, Jun et Anna…

    Un roman magnifique sur l’horreur de la guerre mais aussi sur la puissance de la musique, et de l’amour. Mizubayashi nous transporte, avec une écriture musicale parfaite, entre la France et le Japon !


  • par (Libraire)
    25 mars 2022

    COUP DE COEUR !

    Après l'excellent " Ame brisée ", l'auteur nous propose son nouveau titre.
    Sa belle qualité de plume demeure inchangée, avec des chapitres rythmés dans un va et vient oscillant entre le passé et l'aujourd'hui.
    Sont toujours présents ses thèmes de prédilection tels que la musique, la transmission, la séparation, la guerre...
    Magnifique roman dont la lecture procure tout un panel d'émotions.
    A lire absolument !


  • par (Libraire)
    22 mars 2022

    Jun, étudiant au Conservatoire de Paris, doit rentrer au Japon en raison de la guerre en 1939 alors qu'il est tombé amoureux d'Anna. Les amants se jurent de se retrouver après la guerre. En 2007, Mizuné, une jeune altiste parisienne, découvre un roman qui lui fait penser au parcours de ses grands-parents.
    Touchant roman sur le rapport au passé, à la quête d'identité mais aussi sur l'amour de la musique comme dans les Âmes grises.


  • par (Libraire)
    22 mars 2022

    Venu à Paris en 1937 pour parfaire sa pratique de l’alto, Jun jeune japonais rencontre Anna. En 1939 Jun doit rentrer au Japon, mais ils se promettent de se retrouver après la guerre. En 2007, la jeune altiste Mizuné découvre leur histoire. Avec comme fil rouge la musique de Chostakovitch, Akira Mizubayashi montre les horreurs de la guerre et le formidable pouvoir de guérison de la musique à travers une histoire et des personnages bouleversants. Un magnifique coup de cœur !
    Valérie


  • par (Libraire)
    19 mars 2022

    Universalité de la musique

    Comme son roman précédent, " Âme brisée ", " Reine de coeur " est basé sur le rythme de la musique et particulièrement l'alto.
    Y est mêlée la Seconde guerre mondiale, où un étudiant japonais doit partir combattre contre la Chine en laissant à Paris son amie Agnès enceinte, et le destin de leur fille bien des années plus tard, confrontée à une belle coïncidence de l'Histoire !
    Thèmes chers à l'auteur : universalité de la musique, horreurs de la guerre.
    Beaucoup d'émotion dans ce récit prenant.


  • par (Libraire)
    15 mars 2022

    Magistral !

    Fidèle au thèmes qui lui sont chers, Akira Mizubayashi signe une fois de plus un remarquable roman ! Avec rythme et minutie il mêle histoire d'amour et "histoires de guerre"; si le principe du texte en puzzle peut dérouter en première approche, très vite on se sent embarqué dans cette lecture addictive ! Un beau travail d'écriture pour un formidable moment de lecture.


  • par (Libraire)
    15 mars 2022

    Un roman absolument magnifique, délicat, fin, sensible, qui vous confère une impression de bien être et de plénitude.
    A conseiller à toutes les générations de lecteur!
    Satisfaction garantie !


  • par (Libraire)
    10 mars 2022

    1939, Jun étudiant en musique tombe amoureux d'Anna, sa "reine de cœur". Cependant, le conflit sino-japonais va les séparer puisqu'il est mobilisé et doit retourner au Japon. Quelques années après, Mizuné découvre un livre qui fait étrangement écho à l'histoire de ses grand-parents et décide de rencontrer l'auteur pour approfondir ses recherches.
    Dans cet ouvrage, Mizubayashi reprend les thèmes qui lui sont chers : la musique, l'amour, la transmission. Une histoire touchante et poétique écrit avec une plume merveilleuse. C'est beau, vrai, émouvant ! Une pépite !


  • par (Libraire)
    9 mars 2022

    Un coup de maître !

    Au son de la musique de Chostakovich, l’auteur nous plonge à la recherche de son passé.
    Sur cinq mouvements et au fil des pages, on découvre une histoire d’amour, de musique, de guerre sino-japonaise et de famille.
    Des personnages forts, attachants pour ce très beau roman !

    Isabelle