Lundi : 14h-19h00

Mardi - Samedi : 10h - 12h30, 14h00 - 19h00

La chasse

Gabriel Bergmoser

Sonatine éditions

  • par (Libraire)
    26 août 2021

    Une belle découverte !

    Avec ce thriller nerveux dans le bush australien, Gabriel Bergmoser tisse une histoire chargée d'adrénaline !

    Thomas


  • par (Libraire)
    17 juillet 2021

    Âmes sensibles s’abstenir ! Ou pas...

    Frank est pompiste. Usé par la vie et l’alcool, il vit seul depuis la disparition de son épouse et le départ de son fils… Vivre en reclus à l’écart du monde, c’est son choix… La station service miteuse dont il s’occupe est située à l’écart de tout, perdue au milieu du bush Australien, au bord d’une route poussiéreuse écrasée par la chaleur où peu de monde s’attarde… Ca lui va bien comme ça… Ambiance…
    Les journées ternes se succèdent inexorablement… Frank les passe tant bien que mal aux côtés d’Allie sa petite fille qui vient de débarquer et qu’il connaît à peine. Allie est une ado taiseuse et boudeuse en rupture de ban… Le temps file lentement, jusqu’au jour où…
    Alors que deux touristes de passage s’attardent dans l’antre du vieil ermite, une voiture folle vient finir sa course devant la station service. Une jeune femme en sort, gravement blessée, puis s’évanouit… Peu de temps après un nuage de poussière se dessine à l’horizon, le bruit des pick ups déchaînés n’annonce rien de bon… Une vague de violence à l’état pur va s’abattre sur Frank…
    Ce premier roman de Gabriel Mosser, jeune auteur australien publié aux éditions Sonatine va vous prendre aux tripes et à la gorge… Situé quelque part entre Délivrance et Mad Max, La Chasse est un roman cru, rude, brutal qui ne laisse aucune répit au lecteur et dont on ne sort pas indemne.
    Âmes sensibles s’abstenir !


  • par (Libraire)
    28 juin 2021

    En plein cœur de cette Australie paumée et suffocante où rien ne se passe leur journée va vraiment virer au cauchemars.
    "Kill Bill" au pays du "Koala tueur".

    Karine


  • par (Libraire)
    23 juin 2021

    La chasse à l'homme est lancée !

    Alors que Frank est avec sa petite-fille et deux voyageurs dans la station service où il travaille, une jeune femme s'arrête en voiture, couverte de sang et épuisée. Ce que Frank ne sait pas, c'est que tout est sur le point de basculer. Et très vite !

    Glaçant et suffoquant, ce polar se lit d'une traite.


  • par (Libraire)
    26 mai 2021

    Le roman de Bergmoser, nouveau venu, est un vrai coup de coeur !

    Le bush australien est le décor de cette histoire qui va se dérouler sur un très court laps de temps. Divers personnages s’y sont perdus , dans tous les sens du terme, dont le principal, un certain Frank, qui l’a élu dernier domicile fixe en achetant une petite station-service postée le long d’une route aussi peu fréquentée que le sentier des douanes un jour de tempête.
    Frank est un gars qui a vécu pas mal de choses dans sa vie et pas des plus sympas, ce qui l’a convaincu de s’isoler du reste des humains au fin fond du bush. Mais il a quand même eu une vie sociale avant de devenir vaguement pompiste dans ce désert rouge, et il a notamment une petite-fille, Allie, désormais ado, que son fils qu’il n’a pas vu depuis 10 ans, va lui envoyer sans refus possible. Autant vous dire tout de suite que le grand-père comme la gamine ne sont pas particulièrement heureux de devoir cohabiter quelques semaines… A ces deux-là vont se rajouter un couple de jeunes anglais en goguette, Delilah et Charlie, un commercial en voyage d’affaires et surtout une jeune femme qui va débarquer en voiture, blessée à la jambe et dans un sale état jusqu’à s’évanouir au moment où elle va mettre un pied au sol devant la pompe à essence de Frank. Les problèmes vont justement commencer avec elle ; elle ne va pas seulement ne pas vouloir qu’on avertisse une ambulance, elle va également être recherchée par des types qui, si vous les croisiez la nuit – ou même le jour - dans la rue, vous mettraient une vraie pétoche...
    Le suspense est créé avec l'isolement total des personnages qui ne vont pouvoir compter que sur eux-mêmes et avec une dilution des informations grâce à l’alternance de points de vue, construction classique mais efficace: tantôt on remonte dans le temps et on découvre peu à peu qui est la fille porte-poisse et pourquoi elle arrive dans cet état, tantôt on est dans la station-service avec toutes les très méchantes embrouilles qui vont bientôt y advenir.
    Bergmoser sait parfaitement doser les éléments de l’intrigue qui éclairent peu à peu le lecteur ; il le fait de façon habile et ses personnages sont tout à fait crédibles. Son histoire est bien montée et assez dingue, un vrai page-turner ! La quatrième de couverture fait référence à l’excellent roman de Douglas Kennedy « Piège nuptial » (publié en 1994): le cadre est effectivement le même et la montée de la tension de « La chasse » est tout aussi réussie que dans « Piège nuptial ».
    Si le titre n’est pas des plus originaux, ce thriller est nerveux, rapide, efficace, cohérent ; le récit a de nombreuses qualités que vous pourrez découvrir par vous-même si vous vous en emparez, ce que je conseille vivement à tous ceux et celles qui recherchent une montée d’adrénaline avec leurs lectures!


  • par (Libraire)
    14 avril 2021

    Ce matin, un chasseur, a tué... plusieurs innocents !

    Prêt(e) pour une virée dans l'enfer du bush australien ? Une chose est sûre, dans ces terres brûlantes et inhospitalière, il est préférable d'être le chasseur que le chassé. Un thriller à la tension constante et où le nombre de cadavres augmente de page en page. Une écriture implacable qui tient le lecteur jusqu'au bout ! Superbe !

    Romain


  • par (Libraire)
    20 mars 2021

    Gros coup de cœur pour ce premier roman de Gabriel Bergmoser.

    Un roman haletant sans perte de rythme. L'auteur est scénariste et ça se sent à la lecture du livre car il nous plonge dans une salle noire, laissant le film se dérouler sous nos yeux.