Lundi : 14h-19h00

Mardi - Samedi : 10h - 12h30, 14h00 - 19h00

L'île au secret - La Dame de Reykjavik

L'île au secret - La Dame de Reykjavik

Ragnar Jónasson

La Martinière

  • 20 juillet 2020

    Islande, 1987. Alors qu'elle pensait passer un week-end en amoureux avec son nouveau petit ami, une jeune fille est sauvagement assassinée dans le chalet familial. L'inspecteur de police chargé de l'enquête, ambitieux et pressé, arrête le père qui se dit innocent.
    Dix ans plus tard, en 1997, quatre amis qui se sont perdus de vue, entreprennent un week-end de retrouvailles sur l'île d'Ellidaey, un îlot rocheux, isolé et inhabité. La fête tourne au drame lorsqu'au matin, après une soirée bien arrosée, une jeune fille gît au pied d'une falaise. Dépêchée sur les lieux, Hulda Hermannsdottir hésite à conclure à un accident. Et lorsqu'elle découvre que les quatre jeunes gens étaient liés à la victime de 1987, le doute n'est plus permis, il y a bien eu meurtre. L'inspectrice n'a plus alors qu'une idée en tête : creuser dans le passé pour expliquer le crime du présent.

    Deuxième tome des enquêtes de la dame de Reykjavik où l'on retrouve l'attachante Hulda quinze ans avant le premier tome. Et là n'est pas la seule étrangeté chronologique de Ragnar Jonasson qui aime beaucoup jouer avec le temps. Il nous promène donc à différentes époques, en mêlant deux enquêtes, et à différentes périodes de la vie de son héroïne. Le procédé est déstabilisant au début, puis on s'y fait, on s'installe dans ce va-et-vient entre passé et présent et surtout on prend plaisir à découvrir plusieurs facettes de la vie d'Hulda. Ainsi, on la voit partir pour les États-Unis sur les traces de son géniteur américain, juste après la mort de sa mère. On la retrouve, plus que jamais accrochée à son travail, après avoir perdu sa fille et son mari et, bien sûr, en proie aux brimades à peine déguisées de ses collègues masculins. Flic obstinée, femme solitaire et éprouvée par la vie, Hulda est un personnage brillamment trouvé. On sent que l'auteur a mis de l'amour et de l'humanité pour construire une héroïne originale, une femme blessée mais qui tient debout malgré l'adversité. Elle en occulterait presque le côté enquête qui est pourtant excellent lui aussi.
    Hulda, du suspense, de nombreuses fausses pistes, une atmosphère étouffante et les descriptions époustouflantes de la nature islandaise... Tous les ingrédients sont réunis pour un polar dépaysant qui tient toutes les promesses du premier tome. Vivement la suite ! (ou le préquel plutôt...)