Lundi : 14h00 - 19h00

Mardi - Samedi : 09h30 - 13h00, 14h00 - 19h00

Les Evasions particulières

Les Evasions particulières

Véronique Olmi

Albin Michel

  • par (Libraire)
    15 octobre 2020

    Les Evasions particulières, ce sont celles des trois sœurs de la famille Malivieri, aixoise, catholique et modeste.
    Sabine, Mariette et Agnès vivent, l'une après l'autre, le passage à l'âge adulte, pendant la décennie allant de 1970 à l'élection de François Mitterrand en 1981.
    La transformation de la société française, et particulièrement celle qui concerne l'émancipation des femmes, accompagne l'évolution des personnages.
    Véronique Olmi nous offre à lire un roman addictif, scindé en de courts chapitres qui donnent la parole aux trois sœurs, sur les rapports humains (les liens familiaux comme ceux en dehors du cercle familial, les amitiés qui ouvrent de nouveaux horizons aux trois adolescentes). Mais ce récit prend également la forme d'une chronique de notre histoire contemporaine et des avancées capitales qu'elle a connues pendant les années 1970 comme la mixité scolaire, l'accès à la contraception, la loi Veil.
    Le pendant romanesque de La Farouche liberté de Gisèle Halimi et Annick Cojean, indispensable !


  • par (Libraire)
    6 octobre 2020

    De l’été 1970 au 10 mai 1981 suivez les pas de la famille Malivieri, les 3 filles Sabine, Hélène et Mariette et leurs parents Agnès et Bruno. Au fil des ans les filles grandissent et s’approprient les avancées sociales quand les parents vacillent un peu. Le procès de Bobigny, la loi Veil, la majorité à 18 ans… C’est en lisant cette chronique familiale que l’on se rend compte de la richesse des années 70 pour la société française. Un très beau coup de cœur !
    Valérie


  • par (Libraire)
    26 septembre 2020

    Une saga familiale à la française en plein bouleversement sociétal.
    L'ombre de Gisèle Halimi et de Simone de Beauvoir plane sur tout le roman.
    A lire dès 15 ans pour comprendre ce que fut le combat des femmes.


  • par (Libraire)
    5 septembre 2020

    Coup de coeur de Laëtitia

    Véronique Olmi mêle avec talent saga familiale et fresque historique sur la France post mai 68. Elle nous entraine sur les pas de trois soeurs issues d'une famille catholique modeste d'Aix en Provence. Entremêlant le destin de ses personnages attachants, elle dessine avec brio le tableau d'une époque. Dès les premières lignes, on est emporté jusqu'à la dernière page de ce roman essentiel.


  • Les Evasions particulières

    Nous débutons ce roman au début des années 70. Hélène, 11 ans, se partage entre Aix en Provence où vit sa famille, modeste, et Neuilly sur Seine chez son oncle et sa tante où elle passe toutes ses vacances dans un univers aux mœurs bourgeoises distinctes de celles qui lui ont été inculquées. Auprès de ses sœurs, Sabine, l’ainée qui rêve d’une vie d’artiste, Mariette, la benjamine, proche des secrets et des silences d’un monde cruel et éblouissant, et de sa mère Agnès, elle découvre l’esprit contestataire des jeunes et des femmes à une période où tout bouge si vite.


  • par (Libraire)
    24 août 2020

    coups de coeur de SOPHIE

    Histoire de la famille Malivieri composée du père Bruno instituteur dans une école catholique, de sa femme Agnès mère au foyer puis factrice …. et leurs trois filles. Sabine l’aînée, rêve d'être actrice et de monter à Paris,puis il y a Hélène qui passe toutes ses vacances chez son oncle riche à Neuilly et qui est très impliquée pour la cause du bien-être animal et enfin Mariette la petite dernière, asthmatique et surdouée et la confidente de sa mère
    On les suit pendant une dizaine d'années entre 1968 et 1981 au cours desquelles tous les protagonistes vont grandir et être bouleversés dans leurs modes de vivre et de pensées, c'est en effet au départ une famille très catholique et emprunte de traditions assez rigoristes mais les débats qui surgissent au cours de ces années avec notamment la légalisation de la pilule, la loi Veil , le mouvement LGBT vont quelque peu dynamiter leurs convictions ….
    Après le magnifique « Bakhita », l’auteur s’inspire de son enfance pour décoder une période cruciale pour les femmes en France qui ont dû se battre pour pouvoir travailler, être indépendante et libre.
    C’est un roman certes militant mais c’est aussi un livre qui à travers cette famille aborde des questions importantes et universelles comme :
    Quels sont les liens qui unissent une famille ?
    Qu’est que la parentalité ?
    Est ce que les animaux souffrent ?
    Une saga familiale passionnante et touchante qui par certains aspects m’a rappelé l’époque dans laquelle j’ai grandie, un peu comme une madeleine !!!


  • par (Libraire)
    24 août 2020

    L'appel de la liberté

    Une fresque familiale dans un monde en changement.
    En 1970, alors que les trois filles Malivieri grandissent dans une famille catholique et modeste à Aix-en-Provence, Hélène la cadette est partagée entre une vie provinciale pendant l’année scolaire et une vie parisienne durant les vacances ; un arrangement entre le père et l’oncle, un partage de l’enfant. Elle découvre deux mondes totalement décalés ; si avec ses parents, toute nouveauté semble un danger potentiel, à Neuilly, l’argent affranchit de tout.
    A dix-huit ans, sa sœur Sabine ne rêve que de théâtre, elle aussi absorbée par la vie parisienne.
    Leurs parents, Agnès et Bruno semblent dépossédés de leurs aînées : L’émancipation des filles, leurs idéaux bousculent la pérennité familiale. Mariette, la benjamine va devoir trouver sa place dans ce chaos, la liberté de vivre sa vie.

    Véronique Olmi nous dépeint avec justesse l es retentissements de mai 68 dans une famille aimante jusqu’à la promesse de l’espoir de mai 1981. (cf PAGE N°203)


  • 24 août 2020

    Un très bon roman.

    Les Évasions Particulières est l’un des romans de la rentrée littéraire à ne surtout pas manquer.
    Véronique Olmi nous offre un très beau moment de lecture, qui restera longtemps en mémoire.

    Fresque sociale et familiale, ce roman est à la fois un bain de jouvence et un appel à la mémoire collective.
    Au-delà de l’histoire de Sabine, Hélène et Mariette, c’est tout un pan de notre Histoire que l’écrivaine nous propose, avec autant de force que de délicatesse.

    Comment ne pas se sentir proche de cette famille, de ses bonheurs, ses peines et ses combats ?
    Que reste-t-il aujourd’hui de cette décennie tellement porteuse d’espoirs ?

    L’émancipation de la femme, le deuil, l’éveil à l’écologie, les soubresauts d’une politique patriarcale moribonde, la famille, la religion, l’avortement, et la transmission ne sont que quelques-uns des sujets magnifiquement soulignés par l’auteure dans ce roman qui touche au cœur et à la mémoire.

    Quel plaisir de se retrouver un peu dans chacun des protagonistes, pour le meilleur et pour le pire : l’amour des livres, la volonté de devenir et l’égocentrisme de Sabine, la passion des animaux, la recherche d’identité et la constante remise en question d’Hélène, la fragilité et la constance de Mariette, mais également Agnès, épouse et mère, qui se rêve tellement plus que cela.
    Et tant d’autres...

    Quelle sensation plaisante et étonnante de découvrir ou retrouver cette époque au travers de ces pages !
    Quelle tristesse aussi de constater que quantité de problèmes de société étaient déjà là, bien présents, déjà soulignés et pourtant toujours non résolus...

    Avec son style tout en nuances Véronique Olmi propose une galerie de personnages aussi fascinants qu’imparfaits, idéalement humains.

    Et que dire du plaisir de redécouvrir dans ces pages les grandes dames qu’ont été Simone Veil, Gisèle Halimi et Simone de Beauvoir !
    Et de celui de savourer pleinement, une fois cette lecture terminée, tous les changements bénéfiques qu’elles sont parvenues à apporter à notre société.

    Un roman qui donne à réfléchir, de la plus belle manière qui soit.
    Une famille et une histoire à découvrir, de la première à la dernière page.
    Une merveille à savourer absolument !


  • par (Libraire)
    12 août 2020

    Dans les années 70 et 80, le parcours d'une fratrie de trois soeurs et leurs parents. Vous vous attacherez tout de suite à ces filles aux personnalités fortes et différentes et à leurs parents touchants dans leur désarroi face à leurs enfants qui grandissent et s'affirment.
    Le roman d'une époque, d'une France en mutation, les débuts des combats de société, du féminisme et de l'écologie.